Ian Anüll, sans titre, 2001